CITOYEN

Limitez la propagation de l’agrile du frêne en passant à l’action!

Avez-vous un frêne dans votre cour?

Pour savoir si vous avez un frêne sur votre terrain, voici quelques particularités qui distinguent les frênes des autres arbres :

L’écorce

new_ecorce
  •  Pour un jeune arbre :

lisse et grise

  • Pour un arbre à maturité :

diamètre du tronc à hauteur de poitrine d’environ 20cm, formé de crêtes en forme de losange

 

Les feuilles

new_feuilles
  • Toujours attachées par deux l’une en face de l’autre sur la branche
  • Constituées de plusieurs folioles
  • À la base de chaque feuille se trouve un bourgeon brun

Les bourgeons

new_bourgeons
  • Situés à la base des feuilles sur les rameaux
  • Toujours par deux, un à l’opposé de l’autre
  • De couleur brun rougeâtre à brun foncé
  • Entre 3 et 14mm (0,3 à 0,11po) de mesure.

Votre frêne, est-il infesté?

Il est très difficile de définir par soi-même si l’arbre est infesté ou non, toutefois si votre arbre présente plusieurs des trois signes suivants, il convient de s’en préoccuper :

La cîme

cime

La cîme est dégarnie et des branches supérieures sont mortes.

Sur l’écorce

surecorce

Des trous en forme de D sont visibles sur l’écorce (quelques millimètres). Lorsque ces trous sont présents sur le tronc, l’infestation est dans un stade très avancé et votre arbre devra être abattu au plus vite.

 

 

 

Sous l’écorce

sousecorce

Des galeries en forme de « S » sont présentes sous l’écorce.

 

Que faire si votre frêne est infesté?

Si vous avez un ou plusieurs frênes, vous pouvez ou devez (selon la réglementation de votre municipalité) prendre des mesures afin de contribuer à la lutte contre l’agrile du frêne en réduisant le risque de propagation de l’insecte.

  • Votre frêne est en santé, vous pouvez le faire traiter avec un biopesticide tous les deux ans.
  • Votre frêne montre déjà des signes d’un dépérissement ou d’une infestation par l’agrile, la seule option est le plus souvent l’abattage de l’arbre. Assurez-vous que l’arboriculteur que vous engagez soit au fait des différentes réglementations en vigueur dans votre municipalité.

Pour la région montréalaise, un règlement type a été créé afin de guider les municipalités dans leurs actions contre l’agrile du frêne (voir plus bas). Toutefois, chaque municipalité adopte son propre plan d’action et la réglementation peut être assez différente d’une municipalité à l’autre.

Contactez votre municipalité pour connaître la réglementation en place ainsi que les outils et ressources pour vous assister!

Grandes lignes de la réglementation type proposée par la CMM aux municipalités

  • Le propriétaire d’un frêne mort ou d’un frêne dont 30 % et plus des branches sont atteintes de dépérissement doit procéder ou faire procéder à l’abattage de l’arbre.
  • L’élagage et l’abattage des frênes devraient être interdits entre le 15 mars et le 1er octobre.
  • Les résidus de frênes doivent être neutralisés, c’est à dire déchiquettes (copeaux < 2,5 cm) ou traiter / transformer dans un endroit autorisé.
  • Il ne faut absolument pas entreposer ou transporter les résidus de frênes (y compris le bois de chauffage).
  • Ne plantez pas de nouveaux frênes.